fbpx

Aéroport de Montréal : vols, accès et conseils pratiques

Romane Bernard1 octobre 2019
Aeroport-Montreal-couverture-1280x510.jpg

Si vous prévoyez de débuter votre roadtrip au Québec par la ville de Montréal, alors il est fort probable que vous arriviez à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Il n’est pas toujours évident de se repérer lorsqu’on arrive dans une nouvelle ville, après 7 heures de vol et pas moins de 6 heures de décalage horaire. Vous trouverez dans cet article tous les conseils pratiques pour vous simplifier l’organisation à l’arrivée. Ainsi, votre esprit sera libéré pour pouvoir se consacrer entièrement à vos vacances qui se rapprochent à grands pas !

Présentation des aéroports de Montréal

Oui, vous avez bien lu … je parle des aéroports de Montréal ! Je voulais juste apporter ce petit point de détail en début d’article afin qu’aucune confusion ne soit faite lors de vos diverses recherches. Montréal compte au total deux aéroports : l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau et l’aéroport international Montréal-Mirabel.

AeroportMontreal_Entree
Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau

L’aéroport de Mirabel a été construit dans les années 70 avec l’objectif d’accueillir l’ensemble du trafic aérien international (le trafic vers le reste du Canada et les Etats-Unis devait rester à l’aéroport Trudeau). Malheureusement, entre choc pétrolier, crise financière, complication pour les vols avec escales où il fallait changer d’aéroport et mauvaise desserte, l’aéroport de Mirabel a accueilli son dernier vol passager en 2004.
Aujourd’hui, cet aéroport est utilisé par des sociétés de fret, des constructeurs dans l’aviation ou des entreprises relatives à l’entretien des avions.
Vous n’aurez donc pas d’autre choix que d’arriver à l’aéroport Trudeau.

Les vols depuis et vers l’aéroport de Montréal

L’aéroport de Montréal est international, il dessert de nombreux pays à travers le monde ! Que ce soit en vol direct ou avec escale, vous pouvez venir à Montréal des quatre coins du globe. Les vols varient selon les saisons : certains n’ont lieu qu’en hiver (de fin octobre à fin mars), d’autres seulement en été (de fin mars à fin octobre).
Concernant la France, les départs peuvent se faire depuis différentes villes :

  • toute l’année : Lyon et Paris-Charles de Gaulle
  • en été : Bordeaux, Marseille, Nantes, Nice, Paris-Orly et Toulouse.

Les deux principales compagnies proposant des trajets entre la France et le Canada sont Air Transat et Air Canada.

AeroportMontreal_AirTransat

©Air Transat

Ces deux compagnies sont de très bonne qualité, votre choix s’orientera surtout en fonction des horaires et de jours de départ proposés par chacune d’entre elles.
Depuis Paris, 3 autres compagnies sont présentes :

  • Air France : Paris-Charles de Gaulle
  • Corsair et Level : Paris-Orly

Afin de trouver le meilleur billet au meilleur prix en fonction de la ville et de vos dates de départ, le plus simple est de passer par un comparateur de vol. Ainsi vous disposerez de toutes les possibilités qui existent.
Si vous souhaitez partir d’une autre ville que la France, des vols sont également possibles depuis Bruxelles (été et hiver), Barcelone (été), Rome (été), Lisbonne (été et hiver), Bâle-Mulhouse (été) ou encore Genève (été et hiver). Ces villes sont des exemples, il en existe encore beaucoup d’autres. Vous pouvez consulter une liste sur le site de l’aéroport de Montréal.

Accéder à l’aéroport de Montréal

Dans cette partie, nous allons aborder les différents moyens de transport qui existent pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport ou accéder à l’aéroport depuis Montréal.

Location de voiture à l’aéroport de Montréal

Une fois arrivé à l’aéroport de Montréal, il vous faudra trouver un moyen de locomotion. Le plus simple, si vous prévoyez un road-trip au Québec, c’est la location de voiture. Conduire au Canada est très simple : les voitures sont toutes automatiques, les routes sont grandes, les gens sont très tolérants et courtois, le code de la route est relativement semblable au nôtre. C’est même reposant de conduire au Québec. Bref que des avantages ! Vous pourrez lire aussi nos conseils dans cet article : Conduire au Canada.

Les loueurs

Concernant les loueurs de voitures, comme dans tout aéroport, ils sont nombreux ! Que ce soit Avis, Hertz, Europcar, Enterprise, … ils sont tous là.
Encore une fois, votre choix se fera en fonction de vos habitudes et de vos préférences. Sachez seulement que certains loueurs se situent au sein même de l’aéroport, c’est à dire que vous pouvez y accéder à pieds ; d’autres sont à l’extérieur de l’aéroport, vous devrez prendre une navette (gratuite) pour rejoindre le parking. Ces derniers ont l’avantage d’être moins chers que leurs concurrents situés dans l’aéroport de Montréal.
Parmi les loueurs, voici quelques uns présents à l’aéroport de Montréal :

  • dans l’aéroport : Avis, Hertz, Enterprise, Thrifty, … Rendez-vous directement dans le parking pour trouver les comptoirs et retirer votre véhicule.
  • à l’extérieur de l’aéroport : Discount. Les instructions pour prendre la navette vous seront données au moment de la réservation.

Personnellement, je n’ai pas de préférences en terme de loueurs. Pour en avoir essayé plusieurs, mon critère de sélection était le prix et la catégorie de voiture disponible.
Le plus simple est de passer par un comparateur de prix.

Une autre option s’offre à vous si vous souhaitez louer une voiture à Montréal, mais que votre séjour commence par 3 jours dans la ville : rejoignez le centre ville en bus, profitez de vos 3 jours de visite et louer ensuite votre voiture dans une agence en centre ville. Nous parlons dans un prochain paragraphe des moyens de transport pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport de Montréal.

Bon à savoir :

Vous pouvez louer une voiture dans une agence et la rendre dans une autre agence. Par exemple, louer votre voiture au centre ville de Montréal et rendez-la à l’aéroport de Québec. Ce service est très pratique et ne coûte pas très cher au regard des économies qu’il peut vous faire réaliser.

Bus, navette et taxi pour accéder à l’aéroport de Montréal

Nous avons parlé précédemment de la location de voiture à l’aéroport de Montréal, mais si vous ne souhaitez pas louer de voiture, ou si vous souhaitez la louer plus tard, sachez que plusieurs possibilités sont à votre disposition pour rejoindre le centre ville de Montréal depuis son aéroport (ou vice versa).

La navette 747

Tout d’abord, vous avez la navette 747. C’est une navette spécifique qui relie l’aéroport de Montréal et le centre ville. L’avantage est qu’elle réalise différents arrêts, ce qui est pratique en fonction du lieu où vous vous rendez. Comptez environ 1 heure de trajet : l’aéroport est un peu excentré ; de plus, il y a souvent beaucoup de travaux sur la route, ce qui peut causer quelques bouchons ; et selon l’heure, vous pouvez avoir du monde sur votre trajet. Le prix de cette navette est de 10$CAD par personne. Vous pouvez prendre les billets dans le hall avant de sortir ; ou à l’extérieur, il y a également des bornes sur le trottoir. Le titre de transport que vous devrez prendre est valable 24h, pratique si vous avez prévu de vadrouiller dans la ville ensuite !

AeroportMontreal_Navette747

© STM

Pour prendre la navette, direction la sortie (c’est très bien indiqué), à droite. A cet arrêt, deux navettes passent, veillez à bien prendre celle se rendant au centre ville. N’hésitez pas à demander au chauffeur en cas de doute.
Si vous souhaitez prendre cette navette en centre ville pour rejoindre l’aéroport, alors vous pourrez prendre votre billet directement auprès du chauffeur. Il vous faudra juste avoir l’appoint en monnaie et non en billet.

Les bus de ville

La compagnie de bus à Montréal est la STM. Des bus de ville desservent également l’aéroport. Dans ce cas, un probable changement devra être fait selon votre destination. Depuis l’aéroport, c’est la ligne 209 qu’il faut prendre.

AeroportMontreal_STM

© STM

Attention, les arrêts ne sont pas indiqués dans le bus lorsqu’il s’arrête. N’hésitez donc pas à demander au chauffeur quel arrêt vous concerne et à quel moment vous devez descendre. Vous comprendrez dès le début pourquoi il est si agréable de voyager au Québec 😉

Le taxi

Et pour finir, vous avez aussi la possibilité de prendre un taxi. Plus rapide que le bus mais plus cher. C’est une solution pratique si vous souhaitez être déposé devant votre destination avec tous vos bagages.

Stationnement à l’aéroport de Montréal

Si vous possédez une voiture et que vous devez la laisser à l’aéroport durant votre séjour, des plateformes existent et vous permettent de comparer les tarifs des parkings (peut concerner différents aéroports dans le monde).
Sinon, concernant l’aéroport de Montréal en lui-même, vous trouverez différents parkings : courte durée (de 20 minutes à 24 heures) ou longue durée (plus d’une semaine). Les tarifs varient en fonction du temps que vous prévoyez de laisser votre voiture, cela peut aller de 7$CAD pour 20 minutes à 150$CAD pour une semaine dans le parking le plus proche de l’aéroport.
Pour les parkings les plus éloignés, des navettes passent régulièrement.
Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre directement sur le site de l’aéroport de Montréal.

Les services pratiques dans l’aéroport de Montréal

Comme dans tout aéroport, les boutiques et services sont toujours plus nombreux pour vous satisfaire !
Du service le plus utile à la boutique la plus atypique, je vous propose d’énumérer simplement quelques uns de ses services (la liste est loin d’être exhaustive) : salons VIP à différentes portes, wifi gratuit dans tout l’aéroport, une aire de jeu pour les enfants, différentes enseignes de restauration, une boutique duty-free, des expositions temporaires et permanentes, une salle d’allaitement, une consigne, un bureau de change et même un institut de beauté où vous pourrez vous faire masser, faire une manucure ou tout autre soin en attendant votre vol.

Trouver un hôtel à l’aéroport de Montréal

Quelle que soit la raison, il se peut que vous ayez besoin de dormir dans un hôtel proche de l’aéroport de Montréal. Certes l’endroit n’est pas aussi charmant que le plein centre de la vieille ville, mais de nombreuse possibilités très pratiques sont à votre disposition.
Les prix sont un peu élevés si vous souhaitez quelque chose de correcte, minimum 100€ la nuit. Voici les quelques établissements que je peux vous conseiller dans cette gamme de prix :

  • Marriott_Montreal

    Marriott In-Terminal Hotel

    Le Montreal Airport Marriott In-Terminal Hotel est très chic, vous disposez d’une salle de sport, d’une piscine intérieure et le petit plus : vous êtes au coeur de l’aéroport de Montréal.

    Situation – Insonorisation – Confort

  • Aloft_Montreal

    Aloft Montreal Airport

    Avec son look design et moderne, cet hôtel met à votre disposition une salle de sport, une piscine ainsi qu’un service de navette 24h/24 pour vous rendre à l’aéroport de Montréal.

    Décoration – Confort – Emplacement

Si vous souhaitez un hôtel plus abordable, voici deux établissements avec des prix plus accessibles :

  • ComfortInn_Montreal

    Comfort Inn Airport Dorval

    Un établissement un peu plus accessible financièrement parlant, mais somme toute très bien. Vous pourrez profiter d’une navette gratuite et quand vous le souhaitez, pour rejoindre l’aéroport de Montréal.

    Confort – Accueil – Navette

  • Beausejour_Montreal

    Beausejour Hotel Apartments

    Pour finir, voici un établissement un peu moins cher comparé aux précédents. Il propose également une petite salle de remise en forme ainsi qu’une navette gratuite pour relier l’aéroport de Montréal.

    Navette – Emplacement – Parking

Rappel : les formalités administratives avant de prendre l’avion

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à lire notre article dédié sur les formalités administratives et les documents à posséder pour pouvoir entrer sur le territoire canadien.
Un petit rappel tout de même :

Le passeport

Vous devez être en possession d’un passeport. Contrairement aux Etats-Unis, il n’est pas nécessaire que celui-ci soit biométrique, même si aujourd’hui, la plupart des passeports le sont. La validité de votre passeport doit dépasser d’au moins un jour la date de fin de votre séjour.

L’AVE

L’Autorisation de Voyage Électronique. C’est un visa électronique que vous devez absolument avoir pour pouvoir venir au Canada. Sans ce dernier, vous ne pourrez même pas monter dans l’avion en France. Quel dommage !
Pour faire la demande c’est simple, rendez-vous sur le site officiel du gouvernement canadien (et uniquement ce site !!!).
L’AVE coûte 7$CAD (pas plus, sinon c’est que vous n’êtes pas sur le bon site et vous êtes en train de vous faire arnaquer). Vous recevrez un mail de confirmation dans les quelques minutes qui suivent votre demande.
Pas besoin d’imprimer de document, l’AVE est liée à votre numéro de passeport. Donc faites l’AVE avec le passeport avec lequel vous prévoyez de voyager. Ce visa est valable 5 ans ou jusqu’à la date de fin de validité de votre passeport si cette durée est plus courte.

L’ESTA

Je précise également que si vous prévoyez un passage aux Etats-Unis durant votre séjour, pensez à demander également l’ESTA. C’est le même principe que l’AVE mais pour les Etats-Unis.

Le PVT

Si vous souhaitez travailler sur le territoire canadien ou rester plus de 6 mois, alors ce document vous sera nécessaire. Le PVT est un Permis Vacances Travail qui vous donne l’autorisation de rester au Canada pendant 2 ans et de pouvoir travailler pendant cette même durée. Son obtention est un peu compliquée : elle se fait par tirage au sort.
Je vous invite à lire notre article détaillé sur l’obtention d’un PVT.

Une assurance

Ce n’est pas une formalité administrative obligatoire pour entrer sur le territoire canadien (sauf si vous venez avec un PVT), mais elle est fortement conseillée. Elle couvre l’ensemble des personnes du voyage (contrairement aux assurances avec carte bancaire) : annulation de voyage, rapatriement, bagages perdues, hospitalisation, …
Retrouvez plus de détails sur les différentes assurances sur le site de notre partenaire Chapka Assurances.