ile-vancouver

L’île de Vancouver

L’île de Vancouver fascine bon nombre de touristes venus découvrir l’ouest du Canada. C’est avant tout le côté sauvage de l’île qui attire, sa faune, sa flore mais aussi ses nombreuses activités outdoor.

Aujourd’hui on vous emmène dans l’un des lieux phares de l’ouest canadien, un passage obligé de tout road trip dans cette région du Canada : l’île de Vancouver.
Comme son nom l’indique, l’île de Vancouver est une île. Elle est située au large du la côte ouest du Canada et est réputée pour sa nature luxuriante. Réputée sauvage, l’île possède, en effet, une faune et une flore incroyablement riche.
Outre sa nature prédominante, l’île de Vancouver abrite également la capitale de la province dans laquelle elle se situe (la Colombie-Britannique), la ville de Victoria. Une ville à l’histoire passionnante et à l’architecture étonnante.

Dans cet article nous verrons plus en détails pourquoi l’île de Vancouver attire autant et pourquoi elle doit faire partie de votre prochain voyage dans l’ouest du Canada.
On abordera aussi l’aspect pratique d’un voyage sur cette île, les meilleures périodes pour y séjourner et surtout comment vous y rendre.
Nous verrons également les lieux incontournables de l’île, les visites et activités à ne pas manquer.

En fin d’article, nous vous proposerons 4 itinéraires de visite en fonction de la durée de votre séjour.

Pourquoi visiter l’île de Vancouver ?

Commençons par répondre à cette question que vous vous poserez inévitablement : Pourquoi visiter l’île de Vancouver ?
Les raisons sont nombreuses mais voici les 4 principales que nous avons retenues :

  • La beauté des paysages : Ce sera notre première raison. L’île de Vancouver possède des paysages à couper le souffle, avec ses jolies plages, ses forêts et ses montagnes. L’île semble encore préserver et ravira les passionnées de nature.
  • La richesse de sa faune : Conséquence directe de notre premier point, la préservation de l’espace amène une préservation de la faune de l’île. Celle-ci est particulièrement riche, qu’elle soit sur terre, avec la présence d’ours et de loups, dans les airs, avec une forte concentration de pygargues à tête blanche mais surtout dans les eaux avec la présence de baleines et d’orques.
  • La culture autochtone : L’île de Vancouver abrite plusieurs peuples autochtones comme les Salish, les Nuu-Chah-nulth ou les Kwakwaka’wakw. Un séjour sur l’île vous permettra de vivre des expériences animées par ces populations.
  • Victoria : La ville de Victoria est à elle seule une bonne raison de se rendre sur l’île de Vancouver. D’ailleurs, il est possible d’y passer 1 ou 2 journées si votre planning ne vous permet pas de passer plus de temps sur l’île. Nous reparlerons de Victoria un peu plus bas dans cet article.

Préparer votre road trip sur l’île de Vancouver

Passons à l’aspect pratique. On répond aux principales questions que vous pourriez vous poser avant d’envisager un road trip sur l’île de Vancouver. Si vous avez des questions qui ne trouvent pas réponses dans ce paragraphe, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire de cet article.

Quelle est la meilleure période pour un road trip sur l’île de Vancouver ?

La meilleure saison pour visiter l’île de Vancouver est, sans conteste, l’été. La période de juin à septembre sera idéale pour visiter l’île. Même si cette période sera, bien sûr, la plus touristique, elle est néanmoins de loin la plus favorable. Tout d’abord le climat y est bien meilleur et les journées sont plus longues. C’est également à cette période que la majorité des activités sont réalisables. De plus le nombre de traversées menant à l’île sont bien plus nombreuses.

Combien de temps faut-il pour visiter l’île de Vancouver ?

Difficile de répondre à cette question. Cela dépendra du temps dont vous disposez pour votre séjour au Canada. 2 jours vous permettront de visiter Victoria, 1 semaine vous permettra de visiter la région de Nanaimo et Tofino, et enfin, 2 semaines vous permettront de monter jusqu’à Telegraph Cove, au nord de l’île.

Comment rejoindre l’île de Vancouver ?

Trois solutions s’offrent à vous pour rejoindre l’île de Vancouver :

  • L’avion : De nombreuses liaisons vous permettront de rejoindre l’île de Vancouver depuis la ville de Vancouver. Vous pourrez regagner la ville de Victoria, bien entendu, mais aussi Nanaimo ou encore Tofino. Vous aurez le choix entre des compagnies aériennes « classique » mais aussi des transferts en hydravion. En effet, des compagnies proposent de vous conduire de Vancouver à Victoria (et inversement) en hydravion !
  • Le bateau : Il existe 4 itinéraires principaux qui relient le continent à l’île de Vancouver. Du nord, au sud, on trouve :
    • Powell River – Courtenay
    • Horseshoe Bay (au nord de Vancouver) – Nanaimo
    • Tsawwassen (au sud de Vancouver) – Nanaimo
    • Tsawwassen (au sud de Vancouver) – Swartz Bay (Victoria)
  • En bus : Il est possible d’opter pour un tranfert depuis Vancouver jusqu’à Victoria en bus. Bien entendu le trajet en ferry est compris dans le transfert. Partez de Vancouver en bus jusqu’à l’embarcadère, effectuez la traversée en ferry, puis reprenez le bus jusque Victoria. Vous pourrez réserver cette traversée ici.

Peut-on rejoindre l’île de Vancouver avec son véhicule ?

Oui, les 4 traversées en ferry citées précédemment peuvent être empruntées avec votre véhicule.

Voiture ou camping-car sur l’île de Vancouver ?

C’est une question qui revient souvent, pourtant seulement vous pouvez y répondre. Que vous voyagiez en voiture (et à l’hotel) ou en camping-car, l’île de Vancouver sera adaptée à l’un ou l’autre de ces modes de voyage. On trouve, sur l’île, de nombreux campings ou aires de stationnement pour les vans et camping-car. De plus l’un comme l’autre pourront effectuer la traversée en bateau. La traversée en camping-car est un peu plus onéreuse. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre article dédié à la location de camping-car au Canada.

Que faire sur l’île de Vancouver ?

Après avoir abordé le côté pratique d’un séjour sur l’île de Vancouver, rentrons dans le coeur du sujet avec les activités à faire et lieux à voir sur l’île de Vancouver.

Vancouver-Island

Visiter Victoria

Victoria risque fort d’être votre point d’entrée ou de sortie de l’île de Vancouver. Cela tombe à pic puisque Victoria est une étape à ne surtout pas manquer lors d’un road trip sur l’île de Vancouver.
Victoria est la principale ville de l’île et est même la capitale de la province de la Colombie-Britannique. C’est un fait étonnant qui surprend beaucoup. En effet, Vancouver est aujourd’hui bien plus importante économiquement que Victoria.
Pour la petite histoire Victoria fût fondée bien avant la ville de Vancouver. De plus, le choix d’une capitale de province sur une île s’explique par les tensions qui subsistaient entre le Canada et les États-Unis au milieu du XIXe siècle. Victoria s’avérait être une ville plus facile à défendre du fait de sa situation géographique.

Visiter Victoria BC - Parlement

Victoria est, en autre, réputée pour son architecture victorienne de toute beauté. Se balader dans la ville est particulièrement agréable. On peut ressentir l’importance historique de la ville en s’y promenant. Les activités sont nombreuses dans la ville et autour.
Voici un bref aperçu des principales activités et visites que vous pourrez faire. Si vous souhaitez en savoir plus sur la visite de la ville de Victoria, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre article dédié.

  • Visite de l’assemblée législative : bâtiment emblématique de la ville, vous ne pourrez passer à côté d’une visite de l’assemblée législative. Aussi impressionnante à l’intérieur qu’à l’extérieur, l’assemblée législative se visite, gratuitement, soit de façon libre, soit de façon guidée. Le Canada étant un pays bilingue, les visites sont également dispensées en français.
  • Sortie en bateau à la rencontre de la faune locale : c’est, en partie, ce qui fait la réputation de l’île de Vancouver, l’observation de la faune marine. Nous en reparlerons un peu plus bas dans cet article, mais il est possible d’opter pour une croisière d’observation des mammifères marins, notamment des orques, au départ de Victoria.
  • Survol en hydravion de la région : si vous souhaitez effectuer un survol de l’île de Vancouver (ou du moins une partie), les survols en hydravion au départ de Victoria offrent une expérience particulièrement intéressante. Vous profiterez d’une vue à couper le souffle sur la ville et ses environs.
  • Visite des musées de Victoria : Victoria compte de nombreux musées à visiter. On peut citer le très intéressant Royal BC Museum, un musée dédié à l’histoire naturelle et humaine de la ville et de la province. Vous pourrez également vous rendre au musée Maritime de la Colombie-Britannique, le Victoria Bug Zoo, un zoo dédié aux insectes ou encore le Miniature World, un impressionnant musée présentant des oeuvres miniatures en tout genre !
  • Découverte des parcs de la ville : si vous souhaitez vous relaxer et prendre l’air dans un des parcs de la ville, direction le parc Beacon Hill et ses nombreux espaces comme le jardin des Roses ou la ferme pour enfants ou rendez-vous au Fisherman’s wharf Park et ses maisons colorées, sur l’eau ! Vous pouvez aussi vous rendre au jardin Abkhazi et y prendre un repas.

Survol-Ile-Vancouver

Se rendre à Telegraph Cove

Si vous souhaitez vous rendre sur l’île de Vancouver pour son côté pittoresque et sa nature, alors rendez-vous à Telegraph Cove. Attention, ce petit village de carte postale se mérite. Pour avoir la chance de vivre, le temps d’une journée, comme coupé du monde, il faudra vous rendre tout au nord de l’île de Vancouver. A plus de 450 kilomètres de la ville de Victoria, après plusieurs heures de route au milieu des forêts de l’île, on arrive enfin à Telegraph Cove.
Ancien village de pêcheur, Telegraph Cove est aujourd’hui un lieu prisé des touristes en quête de dépaysement.
Cette toute petite localité est réputée pour ses maisons de couleurs sur pilotis, mais c’est également un lieu idéal pour une excursion en kayak à la découverte de la faune marine locale.
N’hésitez pas à vous rendre au petit musée du port, le Whale Interpretive Centre, qui vous en apprendra plus sur les cétacés de la région.

Telegraph-Cove

Parc national Pacific Rim, Tofino et Ucluelet

Situé sur la côte ouest de l’ile de Vancouver, la côte la plus sauvage, le Parc national Pacific Rim est un vaste territoire qui se décompose en 3 principales zones.
Au nord, on trouve la ville de Tofino, Long Beach puis Ucluelet. Au centre, on trouve Barkley Sound et ses îles de Broken Group. Enfin au sud, la région de West Coast Trail, difficile d’accès.
Nous allons ici principalement nous intéresser à la région de Long Beach, comprenant les villes de Tofino et d’Ucluelet.
La découverte de la région débute par la traversée d’est en ouest de l’île via la Pacific Rim Highway. Depuis Parksville (sur la côte est), comptez environ 170 km pour rejoindre la ville de Tofino.
Une longue route, certes, mais qui vaut le coup d’oeil. Après la ville de Port Alberni, vous rentrerez dans une partie sauvage, peu (voire pas) habitée.
La route vous fera prendre un peu de hauteur avant de redescendre au niveau de la mer.

Tofino

La petite ville de Tofino est réputée pour être un havre de paix. Pittoresque petite ville, Tofino respire la « cool attitude ». Elle attire bon nombre d’artistes, mais aussi des surfeurs venus profiter de l’un des meilleurs spots de surf du Canada tout entier !

Tofino

Tofino est blotti au beau milieu de la nature, entre mer et forêt, aux portes de la réserve du parc national Pacific Rim.
Les environs de Tofino recèlent de chemins de randonnées vous proposant de « rencontrer » la faune locale. Vous pourrez aussi opter pour une sortie en zodiac afin d’observer les ours noirs de la région.

Tofino
Tofino-VancouverIsland

Tofino-Drone

Ucluelet

Située 40 kilomètres plus au Sud, Ucluelet a un point commun avec Tofino : son côté paisible. Ucluelet, bien que moins touristique, propose des activités relativement similaires avec un accès direct aux plages de la région, des excursions d’observation de l’ours noir ainsi que de jolies randonnées comme la Wild Pacific Trail qui vous emmène au phare d’Amphitrite Point.
Ucluelet vous permettra de vous loger dans la région à des tarifs plus raisonnables que Tofino.

plage-tofino
Ucluelet

Entre ces deux localités, ne manquez pas Long Beach, une immense plage de sable fin, paradis des surfeurs.
La région est également habitée par le peuple première nation Nuu-chah-nulth.

Observer la faune marine locale

L’île de Vancouver est un lieu de premier choix si vous souhaitez observer de grands mammifères marins tels que des baleines ou des orques.
En effet, les eaux environnantes de l’île sont réputées pour abriter une grande population de ces mammifères marins, même si celle-ci tend à diminuer.

Quelles espèces de mammifères marins observer autour de l’île de Vancouver ?
On trouve principalement cinq espèces : des baleines à bosse, des petits et grands rorquals, des baleines grises ainsi que des orques.
Plus rarement, des baleines bleues peuvent être aperçues au large de l’île.

Où observer des baleines et des orques sur l’île de Vancouver ?
Il est possible d’apercevoir ces mammifères marins à peu près partout autour de l’île de Vancouver. En effet, des excursions sont possibles depuis le nord de l’île, à Port Hardy, Port McNeil ou Telegraph Cove, mais aussi depuis la côte est comme à Campbell River, Nanaimo, ou depuis le sud comme au départ de Victoria ou sur la côte ouest à Tofino ou Ucluelet.

orques-ile-vancouver

Observer la faune terrestre locale

L’île de Vancouver est un véritable paradis pour de nombreuses espèces. La préservation de sa nature permet à la faune locale de continuer à y vivre.

Les ours noirs et grizzlies

Le meilleur représentant de cela est, sans aucun doute, l’ours noir. Très présent à travers toute l’île, il est courant d’en apercevoir notamment proche des cours d’eau. L’île de Vancouver est réputée pour abriter une importante population de saumon comme dans les environs de Campbell River, la « capitale mondiale du saumon ». Outre les amateurs de pêche, se sont, bien entendu, les ours qui profitent de cette abondante denrée.
Attention à ne pas confondre l’ours noir et le grizzly, également présent dans la région, en plus petit nombre. Même si ces deux animaux peuvent être dangereux (et même mortel), le grizzly est réputé beaucoup plus agressif que l’ours noir.

Observation de l’ours noir

Pour cela plusieurs options s’offrent à vous. Il est possible d’en apercevoir lors de balades dans la forêt par exemple. Attention, il est important de respecter des règles avec cet animal sauvage. Ne jamais vous approcher trop près de l’ours surtout si c’est une mère avec ses enfants. Il est conseillé de vous éloigner (doucement) et de quitter la zone. Par sécurité, ne randonnez jamais seul. Prenez avec vous une bombe à ours et une petite clochette.
La meilleure solution sera encore d’opter pour une excursion guidée et encadrée par des professionnels.

Où voir l’ours noir sur l’île de Vancouver ?
Ils sont présents dans presque toute l’île mais surtout dans la réserve du parc national Pacific Rim, non loin de Tofino et Ucluelet, dans la région de Port Hardy, au nord de l’île, dans le parc provincial de Strathcona ou encore dans les environs de Campbell River.

ours-vancouver-island

Les autres mammifères de l’île de Vancouver

Outre les ours et grizzlies, on trouve également des cerfs de Virginie ainsi que l’une des espèces de marmottes les plus rares au monde : les marmottes de l’île de Vancouver. Une espèce endémique à l’île.

L’île de Vancouver abrite également une population de pumas. Ils sont rares et ne s’approchent pas des habitations. Il y a donc peu de chance d’en voir.

Et les fameux loups de mer ?

Mis en lumière il y a peu de temps avec le documentaire Netflix « Bienvenue sur l’île des loups », les loups de l’île de Vancouver, aussi appelés « Loups de mer » sont une sous-espèce des loups gris. Cette sous-espèce est endémique à l’île de Vancouver. Ces loups se sont adaptés à leur environnement côtier. Ils ont la particularité de nager entre les îles et de se nourrir de fruits de mer et de poissons.
Les loups de mer évitent au maximum les interactions avec les humains, il vous sera donc très difficile d’en observer.

loup-mer-ile-vancouver

Visiter les Jardins Butchart

Les jardins Butchart font inévitablement partie des incontournables à faire sur l’île de Vancouver. Situés à une vingtaine de kilomètres au nord de Victoria, les jardins se trouvent non loin de la route qui vous mènera à l’aéroport ou au ferry rejoignant Vancouver. Un petit détour vers les jardins semble donc inévitable. Il existe d’ailleurs des excursions à la journée depuis Vancouver comprenant la visite de Victoria et un arrêt aux jardins.

Les Jardins Butchart ne sont autres que les plus beaux jardins floraux du Canada et parmi les plus beaux du monde. Ils sont d’ailleurs, depuis 2009, classés comme site historique du Canada.
En effet, outre la beauté des jardins, leur histoire est toute aussi étonnante. Celle-ci débute en 1904 lorsque Robert et Jennie Butchart décident de s’installer sur l’île de Vancouver afin de construire une cimenterie. Ils trouvent alors le lieu actuel des jardins et exploitent le gisement de calcaire jusqu’en 1912, date où le gisement est épuisé.
Jeannie Butchart décide alors de créer un jardin. Elle fait apporter des tonnes de terre afin de recouvrir le sol calcaire puis y fait pousser des fleurs.
Au fil des années, les jardins ne cessent de s’agrandir jusqu’à accueillir des millions de plantes de 900 variétés différentes. Pour plus d’information sur ce lieu unique, n’hésitez pas à jeter un oeil au site officiel des jardins Butchart.

Butchart-Gardens

Parcourir la route panoramique de Malahat

Si vous visitez l’île de Vancouver en passant par Victoria, vous risquez fort d’emprunter la Malahat Drive, une route qui longe la côte et qui est aussi une portion de la célèbre Autoroute 1, la transcanadienne.
Cette route fait partie des plus belles de l’île de Vancouver, notamment la portion rejoignant Goldstream à Mill Bay. En effet, elle surplombe Saanich Inlet, un bras de mer s’enfonçant dans les terres et offrant un panorama unique sur les hauteurs de la péninsule de Saanich, située de l’autre côté.

Malahat-Drive

La route possède relativement peu d’espace pour s’arrêter et apprécier la vue, à l’exception d’un autre incontournable de l’île : la Malahat Skywalk.
La Malahat Skywalk est une attraction relativement récente vous proposant une expérience unique. Vous débuterez votre balade dans la forêt sur un chemin suspendu (de quelques mètres, aucun risque de vertige) avant d’arriver au pied de la Spiral Tower. Une étonnante tour en bois qui vous invitera à prendre de la hauteur via son chemin en spiral. A son sommet, à 35 mètres de haut, vous profiterez d’une vue spectaculaire sur toute la région. La plateforme étant très large, pas de risque de vertige non plus. Cependant, pour les plus téméraires, vous pourrez essayer de marcher sur le filet disposé au sommet de la tour.

Malahat-Tower

Visiter Nanaimo

Nanaimo fait partie des grandes villes de l’île de Vancouver et compte plus de 90 000 habitants, ce qui en fait la seconde plus grande ville de l’île après Victoria.
La ville et ses environs offrent plusieurs activités intéressantes comme la découverte de Newcastle Island, une île située non loin de la ville et facilement accessible en ferry. L’île propose de sympathiques balades au milieu de la nature.
Vous pourrez aussi partir en mer afin d’observer la faune marine locale : baleines et orques par exemple.
La ville possède une scène culturelle relativement riche. L’office du tourisme a d’ailleurs mis en place différents parcours pour les découvrir.
On trouve également le Cedar Yellow Point Artisan Trail, qui vous permettra de rencontrer des artisans et agriculteurs locaux ; le Nanaimo Bar Trail qui vous permettra de découvrir une spécialité culinaire locale, le Nanaimo bar.
Une balade le long de la marina de Nanaimo paraît également être un incontournable d’un séjour dans la ville.
N’hésitez pas à faire un tour sur le site officiel de la ville pour en apprendre davantage.

Cathedral Grove

C’est le nom donné à un sentier du parc provincial de MacMillian, non loin du lac Camerdon. Un petit coin de Canada réputé pour la présence d’impressionnants arbres, de nombreuses fois centenaires.
C’est un lieu unique qui vous fait sentir tout petit face à l’immensité de la nature. En parcourant le petit sentier, vous découvrirez des sapins Douglas âgés de plus de 800 ans et dont la circonférence peut atteindre plus de 9 mètres.
Vous pourrez également observer de vieux cèdres rouges tout aussi impressionnants. Une balade incontournable, notamment si vous vous rendez sur la côte ouest de l’île, vers Tofino ou Ucluelet. Cathedral Grove est l’un des meilleurs endroits pour apprécier la richesse de la flore locale.

CathedralGrove

Explorer les grottes de Horne Lake

Situées entre Courtenay et Parksville, les grottes de Horne Lake sont parmi les plus célèbres de l’île de Vancouver. Ce groupement de grottes est aujourd’hui protégé par le parc régional de Horne Lake. En 2011, le parc se voit doté d’un centre d’interprétation.
Il existe de nombreux tours guidés vous permettant de découvrir les grottes. Ces visites offrent différentes expériences, de la simple visite relativement facile d’accès, aux visites plus aventureuses avec des descentes en rappel et des glissades sur des toboggans naturels.

Itinéraires de visite de l’île de Vancouver

On termine cet article dédié à l’île de Vancouver avec cette présentation de 3 itinéraires de visite de l’île pour trois durées différentes.

Excursion d’une journée sur l’île de Vancouver

Bien que cela soit extrêmement court pour se faire une idée des beautés qu’a à offrir l’île de Vancouver, il est tout de même possible d’effectuer une excursion, à la journée, depuis la ville de Vancouver.
Cette excursion comprend le trajet en bus entre la ville de Vancouver et l’embarcadère du ferry, la traversée en ferry, puis le trajet en bus jusqu’à Victoria. Sur le chemin, un arrêt est même prévu aux jardins Butchart.
Une longue journée, certes, mais qui vous permettra de découvrir la très jolie ville de Victoria et les jardins Butchart. L’avantage principal est que vous pourrez vous laisser guider sans vous préoccuper du trajet ou des horaires de ferry.
Pour en savoir plus sur cette excursion et la réserver, rendez-vous sur l’un des sites la revendant comme la plateforme GetYourGuide.

Visiter l’île de Vancouver en 2, 3 ou 4 jours

Beaucoup de personne en road trip dans l’ouest canadien souhaitent effectuer une incursion sur l’île de Vancouver. De nombreux circuits intègrent, en effet, un passage éclair sur l’île d’une durée de 2 à 4 jours.
Autant vous le dire tout de suite, c’est une durée très courte pour s’imprégner de l’atmosphère reposante de l’île de Vancouver.

Voici 2 itinéraires de quelques jours sur l’île de Vancouver.

Itinéraire de 2, 3 ou 4 jours – Option A

Notre premier itinéraire se limitera à la région de Victoria. Si vous ne passez que 2 ou 3 journées sur l’île de Vancouver, alors il sera préférable de se limiter à la ville de Victoria.
Prévoyez d’arriver à Swartz Bay, prenez le temps de visiter les jardins Butchart sur la route puis passez le reste de votre séjour à Victoria.
Si vous avez une journée de plus, il sera envisageable de rejoindre Nanaimo. Sur le chemin, vous pourrez faire un arrêt à Malahat Skywalk.
Itineraire 3 jours - ile Vancouver

Itinéraire de 2, 3 ou 4 jours – Option B

La seconde option consistera à arriver et repartir de Nanaimo dans le but de découvrir les environs de la réserve du parc national Pacific Rim, notamment ses principales villes que sont Tofino et Ucluelet. Sur votre chemin vous aurez l’occasion de vous arrêter admirer les arbres géants de Cathedral Grove.
Itineraire 3 jours - ile Vancouver

Visiter l’île de Vancouver en 1 semaine

Une semaine vous permettra de voir, sans trop vous presser, une partie de l’île. A priori, si vous arrivez de la ville de Vancouver (Horseshoe Bay ou Tsawwassen), il faudra vous concentrer sur le sud de l’île.
Il sera possible d’arriver, au choix, à Victoria ou à Nanaimo et de repartir de l’autre ville. Cela permettra de faire une boucle.
Si vous arrivez à Victoria, le séjour débutera par la visite des jardins Butchart se trouvant entre Swartz Bay et Victoria.
Passez quelques jours à Victoria avant de rejoindre Nanaimo, puis Parksville. De là, direction l’ouest de l’île pour la réserve du parc national Pacific Rim, les villes de Tofino et Ucluelet avant de revenir à Nanaimo.
Vous pouvez, évidement, décider d’arriver à Nanaimo, de débuter par la côte ouest puis de terminer par Victoria.

Vancouver-Island-itineraire-1-semaine

Visiter l’île de Vancouver en 10 jours

Voici un itinéraire de 10 jours qui vous permettra de profiter au maximum de ce qu’a à offrir l’île de Vancouver et surtout d’en découvrir les incontournables.
Il sera possible d’arriver à Victoria ou à Courtenay (ou même à Nanaimo).
Notre itinéraire débutera par la partie nord de l’île avec la découverte d’un petit coin de paradis, perdu en pleine nature : Telegraph Cove.
On redescendra ensuite par la côte est de l’île, via Campbell River, Courtenay puis Parksville avant de s’enfoncer dans l’île.
On prendra alors la direction de la côte ouest, vers Tofino, Ucluelet et la réserve du parc national de Pacific Rim.
Le retour vers la côte est se fera par la même route, qui vous emmènera à la découverte de Cathedral Grove.
Nous prendrons ensuite la direction de Nanaimo, pour terminer notre road trip à Victoria.

Vancouver-Island-itineraire-10-jours

Où dormir sur l’île de Vancouver ?

Nous allons nous intéresser ici à la question du logement. L’île de Vancouver possède toutes les infrastructures nécessaires pour vous proposer une excellente expérience en termes de logement.
Vous trouverez des logements pour tous les budgets ainsi que des campings si vous voyagez en van ou en camping-car.
Dans cette partie consacrée aux logements, nous allons vous présenter quelques établissements atypiques qui « valent le coup d’oeil ».

Wildpod

Pour notre première adresse où loger sur l’île de Vancouver, direction Tofino, l’une des étapes principales d’un séjour sur l’île.
Wildpod vous propose de vivre une expérience « Glamping » avec des pods, confectionnés pour deux personnes. Au bord de l’eau, vous profiterez d’une vue imprenable dans ces logements à mi-chemin entre camping et logements haut-de-gamme. Idéal pour un séjour ressourçant à Tofino.

Voir les tarifs

Wild-Pod-Tofino
Lunar-Cove

Lunar Cove

Toujours à Tofino, voici une adresse qui vous permettra de vivre une expérience unique sur l’île. Lunar Cove propose des logements haut-de-gamme à proximité directe de l’océan. Un endroit idéal pour un séjour au calme.

Voir les tarifs

The Nami Project

Situé proche de la petite ville d’Ucluelet, sur la côte Ouest de l’île de Vancouver, The Nami Project est sans aucun doute l’une des adresses les plus luxueuses et dépaysantes de l’île.
Profitez d’un hébergement spacieux, en pleine nature et à proximité directe de l’océan.

Voir les tarifs

The-Nami-Project
huntingdonmanor

Huntingdon Manor

Adresse emblématique de Victoria, le Huntingdon Manor vous propose de loger dans une demeure d’époque profitant d’un emplacement de premier choix. Tout proche du port de Victoria et à quelques centaines de mètres de centre de la ville, le Huntingdon Manor possède deux restaurants de qualité.

Voir les tarifs

J’éspère que ce guide complet de l’île de Vancouver vous aura plu. N’hésitez pas à jeter un oeil à nos circuits dans l’ouest canadien qui vous permettront de découvrir l’île.