fbpx

Que faire et que voir au Québec ?

Romane Bernard22 juillet 2019
Que-faire-Quebec-1280x510.jpg
Lorsqu’il s’agit de vous parler du Québec, il se peut que nous ayons beaucoup d'endroits à vous présenter. Il y a tellement de choses à voir et à faire ! Si vous préparez votre prochain road-trip au Québec, cet article a pour but de vous donner un point de départ sur que faire au Québec et les lieux incontournables à voir absolument. Des véritables coups de coeur qui vous convaincrons : le Québec est votre prochaine destination !

Que ce soit les grands espaces, les villes ou encore la culture, il y a forcément quelque chose pour vous au Québec. Cette province du Canada recèle de nombreux sites à voir et de choses à faire : des parcs naturels, des randonnées, une faune et une flore riches, des villes aussi diverses les unes que les autres, une histoire forte et une culture préservée. Voilà un aperçu de ce qui vous attend lors de votre visite au Québec. Partez à la découverte de nos cousins québécois et de leur Belle Province.

Pour chacune des parties ci-après, vous retrouverez un sommaire détaillé vous permettant d’avoir une vue d’ensemble et d’aller directement à l’incontournable qui intéresse. Belle découverte !

Voir les grands espaces au Québec

Admirer les baleines

Pour commencer, prenons la route pour aller observer les baleines, un incontournable à faire au Québec ! Vous n’êtes pas sans savoir que le Saint-Laurent est l’endroit idéal pour observer bon nombre de cétacées. De juin à octobre, prenez le large et sortez vos appareils photos. Que vous optiez pour une sortie en zodiac, en bateau, en canoë ou juste depuis les rochers, les lieux d’observation sont relativement nombreux.

Pour ne citer que les plus connus, vous pouvez vous diriger vers le village de Tadoussac. De là, partent différentes excursions pour observer les baleines en zodiac ou bateau, proposées par la compagnie de croisières AML. De plus, vous pourrez profiter d’une halte par Tadoussac où il est agréable de se balader et boire un rafraîchissement.

Quebec_Baleines

Vous pourrez également observer les baleines au départ de la ville de Rivière-du-Loup, toujours en passant par les croisières AML. Vous aurez moins de choix en ce qui concerne le type de bateau que si vous passez par Tadoussac.

Observer les baleines

Réservez votre excursion pour observer les baleines depuis Tadoussac

Tadoussac

L’autre possibilité sera de vous rendre à des endroits où vous pourrez observer les baleines depuis la terre ferme. C’est possible à plusieurs endroits en Gaspésie : je vous conseille le parc national de Forillon. C’est un endroit magnifique et en pleine nature.

Dormir avec les loups, une expérience à faire au Québec

Depuis Montréal, prenez la route pendant environ 1h30 et arrêtez-vous au Parc Oméga. Cette réserve faunique est un incontournable à faire au Québec. Aussi bien pour les enfants que pour les plus grands, l’expérience est unique !
Ce grand domaine naturel propose différentes expériences : tout d’abord l’activité principale est de circuler en voiture à la découverte des animaux habitant la région de l’hémisphère nord (achetez un sachet de carottes à l’entrée et nourrissez-les par la fenêtre) ; de nombreuses animations sont organisées pour enrichir ses connaissances sur la faune et les coutumes locales ; pour finir, vous pouvez prolonger le plaisir et dormir au sein même du parc Oméga.

Quebec_Loups

Différents types de logements sont proposés : cabanes en bois rond, tipis, maisons sur pilotis ou encore, les magiques cabanes des loups ! Grâce à de grandes baies vitrées, vous donnez directement dans l’enclos des loups, une expérience inoubliable et unique. Les chalets sont parfaitement équipés et très confortables. Tout est pensé pour que vous profitiez au maximum de ce moment.

Faire du traîneau à chiens au Québec

Cette activité hivernale fait partie des incontournables du Québec lors d’un séjour. Tout d’abord, un premier conseil qui a son importance : prévoyez de vêtements très très chauds. Comme vous le savez sûrement, l’hiver québécois est très froid. Additionné à la vitesse du traîneau, le froid est décuplé. Jetez un oeil à cet article qui vous donne tous les conseils nécessaires pour préparer sa valise en matière de vêtements d’hiver à emmener avec soi.
Cette activité peut-être pratiquée en famille, adaptée aussi bien aux plus jeunes qu’aux adultes. Quelque soit la région où vous voyagez, il est possible de faire du traîneau à chiens presque partout au Québec.

Vous pouvez même choisir la durée de l’expérience : de quelques heures à plusieurs jours !

Il est possible (et même conseillé) d’arriver avant l’heure de votre départ afin de faire connaissance avec la meute et les chiens qui composeront votre attelage.

Quebec_TraineauChiens

Bien souvent, vous apprendrez à conduire votre traîneau avec le musher vous accompagnant. Vous prendrez les rênes si vous le souhaitez ensuite. Cette expérience est vraiment incroyable : c’est l’occasion de se reconnecter avec la nature, explorer des endroits inaccessibles à cette saison, lier une amitié unique avec vos compagnons à quatre pattes, et dépasser ses limites, car oui, conduire à traîneau est très sportif et n’est pas toujours évident. Sans compter que les paysages sont à couper le souffle : forêts enneigées et lacs gelés sont au rendez-vous !

Rendez-vous tout au bout de la Gaspésie

Cette région du Québec est une péninsule située le long du fleuve Saint Laurent. Région touristique de plus en plus prisée en période estivale, c’est un incontournable à faire au Québec. La nature est d’une richesse incroyable. Profiter de quelques jours (environ une petite semaine) pour en faire le tour. Les paysages vous en mettront plein les yeux !

Quebec_Gaspesie

De nombreuses randonnées sont possibles dans les deux principaux parcs nationaux de la Gaspésie entre autres : le parc national de la Gaspésie et le parc national Forillon. Selon votre niveau, vous pourrez choisir la randonnée que vous souhaitez, il y en a pour tous les goûts.
La randonnée est également une façon idéale pour observer la faune évoluer en toute liberté dans son habitat naturel. Celle-ci est très riche : caribous, orignaux, cerfs de Virginie, fous de Bassan, phoques ou encore baleines. Votre chemin peut également croiser des ours, soyez donc très attentif aux règles de sécurité à adopter rigoureusement dans ces cas.

Quebec_Orignal
Quebec_FouBassan

Tout au long de votre route, vous pourrez aussi observer bon nombre de phares, villages ou ponts couverts. Prenez le temps de vous arrêter régulièrement pour profiter de ces petits trésors naturels et architecturaux typiques de la région.
L’un des attraits principaux de cette péninsule est la petite ville touristique de Percé et son fameux rocher : le Rocher Percé. Réputé pour son arche détachée en plein milieu, le spectacle est époustouflant. Non loin de là, vous avez également l’Île de Bonaventure où une colonie de fous de Bassan a élu domicile pour les périodes de reproduction.

Dormir en pleine forêt, au bord d’un lac

Que faire au Québec en plein hiver ? Dormir au coeur de la forêt et au bord d’un lac gelé et recouvert de neige !
Nous avons vécu cette expérience au coeur du parc national de Mont-Tremblant et en plein hiver. Donc autant vous dire qu’en matière de couper du monde et dépaysement, le niveau est relativement élevé ! La Société des Etablissements de Plein Air du Québec (Sépaq) propose de nombreux logements insolites au milieu des parcs nationaux.
Pour ma part, nous avons testé le chalet EXP.

Quebec_MontTremblant

Une expérience incroyable ! Totalement isolés en plein milieu des bois et au bord d’un lac, vous êtes vraiment invités à vous ressourcer l’espace d’une nuit ! Pas de télévision, pas de réseau, pas de wifi … Mais plutôt un poêle à bois, un barbecue et des couvertures chaudes.
Achetez votre dîner et petit déjeuner du lendemain avant de vous rendre à votre chalet. Ce dernier est tout équipé pour la préparation des repas. Vous disposez bien entendu d’une salle de bain privative à l’intérieur du chalet. Attention à l’option que vous choisirez si vous souhaitez disposer des linges de lit et de toilette.
Si vous voulez profiter vraiment de votre séjour, levez-vous en même temps que le soleil et appréciez les couleurs indescriptibles que vous verrez à travers les grandes baies vitrées. Le spectacle est absolument magique.
Vous avez également la possibilité de vivre cette expérience en été, avec une ambiance et des paysages totalement différents. Mais au moins, vous pourrez profiter du barbecue 😉

Faire une observation d’ours au Québec

Activité incontournable au Québec, je parle bien évidemment de l’observation de l’ours noir.
Vous pouvez observer ce géant, habitant les forêts québécoises, de plusieurs manières : tout d’abord au sein des parcs animaliers tels que le zoo de Saint-Félicien ou le parc Oméga, dont nous avons parlé plus haut.
Ou alors, vous pouvez opter pour une excursion sauvage permettant d’observer cet ursidé évoluer en total liberté dans son milieu naturel. Bien entendu, la rencontre avec les ours se fera accompagnée d’un trappeur ou du moins, d’une personne expérimentée. Vous monterez sur une plateforme sécurisée pour patienter avant l’arrivée des fameux ours noirs. Je vous invite à bien vous renseigner sur l’organisme qui propose cette activité. Car les ours noirs sont des êtres vivants et leur observation doit se faire dans le respect de l’animal et de son milieu naturel.

Quebec_Ours

Une telle excursion peut durer jusqu’à 4 heures, comprenant le trajet aller et retour jusqu’au point d’observation et le temps d’attente. Il est courant que des petites friandises soient disposées à proximité afin de les attirer, mais rassurez-vous, ce ne sont que leur “apéro”. Les ours noirs ont besoin d’une grande quantité de nourriture, bien plus conséquente que les quelques friandises qui leur sont données de temps en temps.
Et surtout, n’oubliez pas votre appareil photo, ce serait dommage !

Chasser des aurores boréales au nord du Québec

Qui n’a jamais rêvé de voir des aurores boréales au moins une fois dans sa vie ? Ces étrangetés lumineuses, et tout à fait naturelles, sont visibles dans des conditions très particulières. Si vous montez au nord de la province à une période bien précise, vous augmenterez vos chances de réunir ces conditions si particulières.
Les mois les plus propices pour observer les aurores polaires sont les mois de février, mars, septembre et octobre. Inutile de préciser que plus vous êtes au nord, plus les chances d’en voir sont importantes. Le Nunavik, tout à fait au nord du Québec, en voit quasiment toutes les nuits, alors que les villes comme Montréal et Québec peuvent en voir, au mieux, trois par mois.

Quebec_Aurores

Les conditions seront optimum si vous êtes éloigné des centres villes, en effet ces dernières représentent une source de pollution lumineuse conséquente. Si la pleine lune et les nuages ne sont pas au rendez-vous, alors vous avez toutes vos chances d’en observer !
Les contes et légendes autour des aurores boréales sont nombreux. Pour certains, ce sont des esprits d’animaux en train de danser par exemple.

En réalité, ces majestueuses voiles lumineuses ont une explication scientifique. Ce phénomène résulte des vents solaires transportant de nombreuses particules, qui, une fois à proximité de notre planète, sont attirées par les aimants polaires de notre Terre. C’est une explication très résumée de ce phénomène, qui est, de toute évidence, bien plus complexe que cela.

Survoler les immensités forestières en hydravion

Le Québec est réputé pour ses forêts à perte de vue et ses innombrables lacs ! Le combo parfait pour vous initier à la pratique de l’hydravion. Quelle expérience unique à faire au Québec que de décoller et atterrir sur l’eau !

Le Québec compte environ 3,6 millions de plans d’eau douce sur l’ensemble de son territoire, allant du simple étang au plus grand lac du Québec, dont la superficie s’élève à près de 2 336 km2.

Quant aux forêts, elles occupent approximativement la moitié du territoire québécois, soit environ un peu plus de 760 000 m2.
Avec ces quelques chiffres, il est alors plutôt facile de trouver un endroit avec un lac et des forêts pour prendre un peu de hauteur. Vous pourrez en profiter à différentes saisons. Bien sûr en été : les forêts se couvrent d’une multitudes de verts différents, vous profiterez d’un temps ensoleillé, des conditions vraiment optimales. Il est également fortement recommandé d’opter pour l’hydravion pendant la période de l’été indien, de mi-septembre à mi-octobre. La palette de couleurs offerte à cette période est incroyable, d’autant plus vue d’en haut !

Quebec_Hydravion

Pour finir, l’hiver est une période propice également à ces survols. Les immensités blanches forestières se confondent avec les lacs gelés et enneigés. Un paysage féérique, digne de contes de fées. Choisissez une région réputée pour ses forêts et ses espaces naturelles telles que la Mauricie ou la Gaspésie (en période estivale).

Vivre l’été indien

Nous venons juste d’aborder le sujet lors du survol en hydravion : les couleurs de l’été indien. Cette période connait un grand succès à travers le monde entier !

A l’automne, c’est une courte période durant laquelle l’ensemble des arbres de la province changent de couleurs progressivement. Majoritairement composées d’érables, les forêts québécoises voient leurs couleurs passer d’une variété de verts à une multitude de rouges, oranges et jaunes !
Ce magnifique tableau est en perpétuelle évolution en fonction du temps, du soleil et d’autres facteurs tout à fait naturels.

Quebec_EteIndien

Pour voir les couleurs les plus belles, il est conseillé de partir entre fin septembre et début octobre. En effet, l’été indien débute mi-septembre et se termine mi-octobre. Etant donné que c’est un phénomène purement naturel et lié aux saisons, il se peut que, selon les années, la fameuse période soit légèrement en décalage. C’est pourquoi nous vous conseillons de partir au milieu de l’été indien pour être quasi assuré de profiter de ces couleurs flamboyantes !
Concernant le temps que vous serez susceptible d’avoir, je vous rassure, les journées sont encore très belles à cette saison, et les températures légèrement en baisses par rapport à la saison estivale, ce qui est d’autant plus agréable pour visiter et se balader. Les plus déçus seront peut-être les amateurs de sports nautiques et de baignades, sauf si vous n’êtes pas frileux.

Remonter le Fjord du Saguenay jusqu’au Lac Saint-Jean

Dans cet article sur que faire au Québec, je vous réserve une petite surprise : le fjord du Saguenay ! C’est au nord de Québec et au départ de Tadoussac que vous pourrez vivre une expérience en pleine nature et faire un saut en arrière dans l’histoire du Canada ! Vous allez découvrir le fjord de la rivière Saguenay, un endroit magnifique, propice à de nombreuses randonnées, balades en vélo ou autres sorties kayak à faire au Québec.

Quebec_Saguenay
© DenisTremblay

Vous pourrez également prendre un peu de hauteur pour admirer ces magnifiques paysages en faisant une excursion en hélicoptère. Bref les façons de profiter de ce coin sont aussi diverses et variées que possible pour répondre aux envies de tout le monde. Si vous remontez ce fjord jusqu’au bout, vous arriverez sur le fameux lac Saint-Jean. Vous pouvez même en faire le tour lors d’une randonnée en vélo. Vous ne pourrez qu’apprécier la beauté et la grandeur de cette nature.

Que vous soyez avec des enfants, ou pas, je vous conseille deux sites incontournables à visiter au bord du lac Saint-Jean :

Le village historique de Val-Jalbert

Le premier sera le village historique de Val-Jalbert. Ce village vivait autrefois grâce à l’usine de pâte à papier qui s’était établie ici. Cette industrie étant très gourmande en eau, l’endroit était idéal car une importante chute d’eau permettait d’alimenter le moulin. Malheureusement, l’usine ferma dans les années 1927, entraînant la désertification de ce village. Suite à de nombreuses rénovations, c’est aujourd’hui un véritable musée à ciel ouvert. Vous plongerez directement dans l’histoire fortement imprégnée de ce lieu. Un hébergement vous permet de passer une nuit à l’intérieur même du village de Val-Jalbert.

Le zoo de Saint-Félicien

Mon deuxième coup de coeur dans la région est le zoo de Saint-Félicien, lui aussi à proximité du lac Saint-Jean. Je suis une amoureuse inconditionnelle des animaux, et absolument contre l’enfermement de ces derniers, mais ce zoo a une particularité car vous parcourez le zoo dans un petit train grillagé, qui se déplace au milieu des animaux dans de très vastes espaces clôturés. Ils sont tous originaires de la région et donc parfaitement adaptés au climat qui peut être rude en période hivernale. Vous pourrez les observer de manière privilégiée, ils seront tout près de vous. Pour parfaire cette visite, vous aurez de nombreux commentaires pour en apprendre plus sur leur mode de vie.

A faire au Québec : les chutes Waber

Les chutes Waber se situent en Mauricie. La Mauricie fait partie des plus belles régions du Québec. C’est également un parc national à faire au Québec. Vous trouverez donc de nombreuses activités de plein air. Parmi elles, je vous conseille un lieu encore peu connu et moins prisé des touristes : les chutes Waber. Situées à moins d’une heure de route de la ville de Trois-Rivières, les chutes Waber se méritent ! En effet, l’accès n’est pas possible en voiture. Il faudra prévoir une petite sortie kayak, suivie ensuite par une agréable randonnée !

Je vous conseille de prévoir cette excursion sur une journée : les trajets aller et retour peuvent prendre un peu de temps ; de plus, il est également agréable de prendre son temps une fois arrivé à la chute : après l’effort le réconfort 😉
Pour vous donner une idée de la répartition du trajet, comptez entre 1h30 et 2h de kayak selon les niveaux, puis une bonne heure de marche. A refaire ensuite pour retourner à votre voiture. Tout le matériel de kayak est à louer directement sur place. En période estivale, je vous conseille de réserver les embarcations sur internet, vous gagnerez du temps en arrivant.

Que faire dans les villes au Québec ?

Faire le tour de l’Île d’Orléans

Située juste en face de la ville de Québec, l’Île d’Orléans est une petit île qui est réputée pour accueillir de nombreux producteurs locaux divers et variés. Vous pouvez en faire le tour sur la journée sans problème. L’intérêt est de partir à la découverte de ces différents artisans. Selon les saison, vous pourrez :

  • apprécier de délicieuses fraises, pommes, …
  • vous essayer à la dégustation de vin au Vignoble Sainte-Pétronille,
  • vous laisser tenter par une glace curieusement recouverte d’une fine couche de chocolat à la Chocolaterie de l’Île d’Orléans,
  • ou alors parfaire vos connaissances en matière de cassis grâce à la maison Monna et filles, productrice de nombreux produits autour de cette petite baie.
Quebec_IleOrleansVin
Quebec_IleOrleansPont

Vous l’aurez compris, l’Île d’Orléans possède une richesse artisanale et agricole sans égale dans la région. La liste non exhaustive citée précédemment est un avant-goût de ce que vous pourrez faire une fois le pont de l’Île d’Orléans traversé.

Parc de la Chute Montmorency, un incontournable à voir au Québec

Très différentes des chutes du Niagara, la Chute-Montmorency est toute aussi impressionnante. Localisée à la sortie de la ville de Québec, cette chute est très facile d’accès. Vous pourrez vous garer au pied de celle-ci, dans un parking prévu à cet effet.
Différentes options s’offrent à vous pour profiter au mieux de votre visite de la Chute Montmorency : tout d’abord un téléphérique permet de se rendre en haut de la chute et de pouvoir profiter d’une vue imprenable ; vous pourrez également montez les nombreuses marches pour accéder au point de vue ; une fois au-dessus de la Chute-Montmorency, une passerelle suspendue vous donne la possibilité de passer d’un côté à l’autre ; pour les plus aventuriers, vous pouvez désormais vous laisser tenter par une grande tyrolienne ou la Via Ferrata ; sinon, empruntez seulement le chemin vous menant au pied de la Chute.

Quebec_ChuteMontmorency

Attention, car face à la quantité d’eau tombant dans le lac, il se peut que vous preniez une petite douche !
En période hivernale, le parc de la Chute-Montmorency est le terrain de jeu des inconditionnels de l’escalade sur glace. Vous l’aurez deviné, une grande partie de la chute est gelée une bonne partie de l’hiver.

Visiter le Vieux Québec, un vrai coup de coeur

Parmi les villes incontournables à faire au Québec, vous avez la ville de Québec. Située au bord du fleuve Saint-Laurent, elle est plus petite que Montréal. C’est une des rares villes fortifiées du Canada. La ville de Québec est sans aucun doute la plus française des villes québécoises. Ses petites ruelles pavées vous charmeront assurément. Cette partie pavée de la ville est accessible à pieds. Si les escaliers vous effraient un peu, sachez qu’il y a un téléphérique partant du quartier Petit-Champlain pour vous emmener au pied du Château Frontenac.

Quebec_VieuxQuebec

Je vous conseille de faire à Québec la visite guidée de la ville. Vous apprendrez de nombreux éléments sur l’histoire si importante de cette ville.

Vous trouverez des conseils et informations pratiques dans notre article dédié : Visiter Québec : que faire et que voir à Québec ?

Faire un footing matinal sur la Terrasse

Toujours dans la ville de Québec, vous remarquerez sûrement cette esplanade au pied du Château Frontenac, avec vue sur le Saint-Laurent et longeant la vieille ville jusqu’aux plaines d’Abraham. C’est la Terrasse Dufferin. Mesurant plus de 420 mètres, c’est une promenade très agréable, aussi bien en été qu’en hiver. Tout d’abord, vous pourrez admirer le fleuve Saint-Laurent ; ainsi que la ville de Lévis en face ; ou encore l’imposant Château Frontenac. Et puis, c’est un lieu de rencontre et d’échange, où de nombreux évènements se tiennent.

Quebec_TerrasseDufferin

En hiver, vous pourrez venir faire de la luge ou du patin à glace pendant le Carnaval de Québec ; et en été, de nombreux artistes proposent des spectacles de rue.
Pour les adeptes de la course à pieds, un footing matinal vous offrira une vue et des couleurs sans égales.

Vivre au rythme de Montréal

Montréal est une ville en perpétuelle effervescence. Que ce soit en hiver, en été, pendant les vacances, à l’occasion de multiples festivals, ou même en pleine semaine, il se passe toujours quelque chose à Montréal. C’est une ville où il fait bon sortir, bouger, visiter et même, faire du sport !

Visiter Montréal

Vous aurez le choix parmi divers quartiers, allant du Village (quartier gay très vivant), au Vieux-Montréal, en passant par le Chinatown ou encore le Square Saint-Louis sur le Plateau du Mont-Royal avec ses nombreuses maisons aux toits colorés. Il y a de quoi faire à Montréal.

Vous l’aurez compris, il est relativement compliqué de résumer cette ville en si peu de lignes !
Malgré tout, je vais tenter de vous faire une courte liste, loin d’être exhaustive, sur les principaux incontournables de cette ville.
Tout d’abord il faut absolument monter sur le Plateau du Mont-Royal : de là, vous aurez une vue imprenable sur Montréal (accessible en bus ou en voiture), en plus le quartier est très sympa.

Une fois redescendu au centre-ville, il faut faire un tour au Village, puis dans Chinatown et emprunter la célèbre rue Sainte-Catherine (attention aux porte-monnaie mesdames), LA rue commerciale de Montréal.

Quebec_Village

Sport et culture

Côté sportif, vous avez de quoi vous régaler : monter en haut de la plus haute tour inclinée du monde au Parc Olympique, ou encore, allez voir un match de hockey des fameux Canadiens de Montréal au Centre Bell (réservez vos places plusieurs mois en avance selon la saison sportive).

Et d’un point de vue plutôt culturel, régalez-vous dans le Vieux-Montréal : sa basilique Notre-Dame, son Vieux-Port (relaxez-vous au Bota-Bota, un spa sur un bateau, originale comme idée, non ?), son musée Pointe-à-Callière ou encore le marché Bonsecours pour les fins gourmets, où vous pourrez goûter des spécialités québécoises. Autant de raisons de prévoir plusieurs jours à Montréal, sans compter la diversité des festivals et des spectacles s’y tenant tout au long de l’année.

Quebec_BotaBota
Quebec_CathedraleMontreal

Plonger au coeur d’une ville d’artistes

De nombreux artistes se sont installés et inspirés des paysages de la région de Charlevoix. A environ une heure de route de Québec, vous pourrez découvrir par vous même cet engouement pour l’art dans cette région en vous rendant à Baie-Saint-Paul. Charmante petite ville au bord du fleuve Saint-Laurent et traversée par la rivière du Gouffre, il est très agréable de s’y promener. Les rues sont colorées et vivantes. Une multitude de galeries d’art s’ouvriront à vous. N’hésitez pas à entrer à l’intérieur, parfois ces galeries sont sur plusieurs étages et ont plusieurs salles.

Découvrir la culture québécoise

Déguster une bière de micro-brasserie

Le Québec ferait presque de la concurrence à la Belgique en matière de bières ! De très nombreuses micro-brasseries existent à travers la province. Presque toutes les villes et les villages ont leur propre micro-brasserie. Il est très agréable de s’arrêter pour une petite dégustation : blonde, brune, ambrée, fruitée, légère, amère, … il y en a pour tous les goûts, partout !

Faire un repas dans une cabane à sucre québécoise

Il est vrai que si vous faites un tant soit peu attention à votre ligne, ce n’est pas l’idéal… Mais parmi les choses incontournables à faire au Québec et en tant que bon français, il n’est pas possible de bien connaître un pays sans goûter aux spécialités culinaires locales ! Alors faites une petite entorse à la règle et réservez-vite votre repas. Au menu, le sirop d’érable est maître : fève au lard à l’érable, jambon à l’érable, oreilles de crisse (friture de couenne de porc), salade de chou (histoire de … !), tarte au sucre, pouding chômeur ou encore tire à l’érable (sucette de sirop d’érable sur la neige).

SpecialitesQuebecoises_FevesLard
SpecialitesQuebecoises_Tire2

Certaines cabanes à sucre vous proposent une petite exposition explicative sur la récolte du sirop d’érable, d’autre font appel à des musiciens et chanteurs pour animer ce repas très convivial.

Goûter la Poutine

La gastronomie québécoise peut vous réserver quelques surprises, surtout concernant les plats à base de sirop d’érable. Mais le plat incontournable à goûter absolument lors d’un séjour au Québec, c’est bien la poutine. Selon les goûts, vous adorerez ou pas … !

C’est une véritable religion pour les québécois : des festivals sont organisés autour de ce plat, des variations plus ou moins gastronomiques, des restaurants dédiés, bref la poutine est la grande star des plats locaux.
Mais venons en au fait… les ingrédients ! La poutine se compose à partir d’un mélange étrange entre des frites, une sauce brune à la viande et un fromage très spécifique, le fromage couic-couic, ou fromage en grain. Voilà, vous savez tout sur la poutine traditionnelle !

SpecialitesQuebecoises_Poutine

Même si la poutine est au menu de la plupart des restaurants de la province, vous aurez d’autres alternatives si vous n’appréciez pas plus que ça.

Vous trouverez également des poutines améliorées, avec des ingrédients originaux qui viennent embellir ce plat d’exception : poutine végétarienne, poutine bolognaise, avec du foi gras pour les plus luxes, ou tout autre sorte de viande par dessus.
Je vous conseille quand même d’en goûter une, pour que vous découvriez cette spécialité, mais rassurez-vous, il est plutôt fréquent que les européens n’en soient pas friands plus que ça.

En revanche, l’avantage de la poutine est le suivant : quand il fait bien froid comme c’est souvent le cas en hiver, la poutine est le plat parfait pour vous réconforter et vous permettre de reprendre des forces !

Parler québécois

Ce n’est pas une légende, les québécois ont un accent assez prononcé, qu’il nous est parfois difficile à comprendre. Surtout lorsqu’ils emploient des expressions en vieux français, typiquement de chez eux.

Alors, avant de partir à la rencontre de nos cousins, je vous invite à vous initier un minimum aux expressions les plus courantes.
Tout d’abord, sachez que le tutoiement se pratique beaucoup plus que chez nous, ne soyez donc ni surpris, ni offensé si votre interlocuteur vous tutoie d’office.

Malgré que l’anglais et le français soient les deux langues officielles du pays, les québécois parlent majoritairement le français et utilisent très peu de mots anglophones, comme ceux que nous employons couramment chez nous aujourd’hui : par exemple, le panneau de signalisation “STOP” est traduit par “ARRÊT” ; la chaîne de restauration rapide Kentucky Fried Chicken (KFC) est appelée Poulet Frit Kentucky (PFC) au Québec. Les exemples comme ces derniers sont nombreux.

Additionnées à ces variations, vous rencontrez également des expressions purement québécoises. Pour ne citer que les plus courantes :

  • mon chum = mon petit ami
  • sa blonde = sa petite amie
  • un bec = un petit baiser
  • bienvenue = il n’y a pas de quoi, derien
  • breuvage = boisson
  • capoter = paniquer
  • cellulaire = téléphone portable
  • char = voiture
  • courriel = e-mail
  • écoeurant = extraordinaire
  • jaser = discuter

Vous disposez désormais du bagage minimum pour entamer sereinement une conversation au Québec.

Bon à savoir

Les repas ne portent pas les même noms que chez nous, alors ne soyez pas surpris si on vous parle de déjeuner pour le petit-déjeuner, de dîner pour le déjeuner et de souper pour le dîner.

Découvrir l’histoire autochtone

Le Québec compte aujourd’hui 11 nations autochtones, réparties sur l’ensemble du territoire de la province. Aujourd’hui reconnus comme des peuples libres et égaux aux autres peuples, cela n’a pas toujours été le cas au cours de leur histoire. Chacune des nations possèdent une culture et un savoir-faire unique. Si vous êtes intéressés et sensibles à l’histoire de ces différents peuples autochtones, je vous invite à visiter deux musées et à vous rendre dans une de leur réserve. Une belle découverte à faire au Québec.

Les musées que je vous recommande sont les suivants : le musée canadien de l’histoire à Gatineau (photo ci-dessous) et le musée de la civilisation dans la ville de Québec. Au fil des expositions, vous pourrez comprendre et apprendre l’histoire de ces peuples, les différents modes de vie, les difficultés qu’ils ont rencontré durant de nombreuses années ou encore l’art, en particulier l’art inuit, réputé dans le monde entier.

Quebec_MuseeGatineau

Je vous invite ensuite à vous rendre à Wendake, réserve amérindienne où vit la nation huronne-wendat. Cette nation est réputée pour son sens du commerce. Elle est aussi très dynamique dans la mise en valeur de son patrimoine à travers diverses initiatives touristiques.
Wendake vous propose la visite d’un site traditionnel huron : la visite guidée vous permet de découvrir les traditions, les modes de vie d’antan et la comparaison avec leur mode de vie actuel.

Vous pourrez également visiter le musée huron wendat qui expose de nombreux objets chargés de l’histoire huron wendat. Laissez-vous porter par les témoignages et légendes de cette nation.
Si vous le souhaitez, vous pourrez ramener en souvenirs du Québec, un objet typique fabriqué artisanalement comme un attrape-rêve ou des sculptures inuites.